Newsroom > Whaller annonce l’arrivée de Cyril Bras au poste de Directeur de la Cybersécurité

Tuesday 01 March 2022 - 10h00

Whaller annonce l’arrivée de Cyril Bras au poste de Directeur de la Cybersécurité

Whaller, plateforme sociale et collaborative sécurisée française, annonce l’arrivée de Cyril Bras au poste de Directeur de la Cybersécurité, sous la responsabilité de Thomas Fauré, Président et Fondateur de Whaller.
 
Ingénieur de formation, Cyril Bras a débuté sa carrière dans le numérique il y a 22 ans. Les différentes fonctions informatiques qu’il a occupées (administrateur réseau & système, chargé d’étude, responsable informatique) lui ont permis de connaître toutes les facettes d’un système d’information. Au fil du temps, Cyril a développé une appétence plus particulière pour la cybersécurité le conduisant à se consacrer entièrement à ce sujet en devenant RSSI d’une collectivité territoriale. Il a en parallèle suivi la session nationale de l’IHEDN (Institut des Hautes Études de Défense Nationale), majeure Souveraineté numérique et Cybersécurité, à Paris. 
Attaché au partage de connaissances, Cyril est depuis 2010 enseignant vacataire auprès de l’Université Grenoble Alpes mais aussi conférencier pour le CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale). Son désir de mettre ses compétences au service de la lutte contre la cybercriminalité ne cesse de se concrétiser et en septembre 2021, Cyril Bras intègre la réserve citoyenne de la Gendarmerie nationale. 
 
«Rejoindre l’équipe de direction de Whaller au poste de Directeur de la Cybersécurité représente pour moi l’opportunité de transformer la perception de la sécurité numérique, permettant ainsi de se distinguer de nos concurrents. L’obtention de la qualification SecNumCloud de Whaller est pour moi le défi n°1. C’est aussi un engagement fort en faveur d’une valeur qui compte beaucoup pour moi, à savoir la souveraineté numérique. » Cyril Bras.

À travers son parcours et ses expériences Cyril Bras a pris conscience de deux faits majeurs : tout d’abord, une perception biaisée des sujets techniques, perçus comme complexes et non stratégiques, expliquant en partie la fréquence élevée de cyberattaques qui frappent les systèmes informatiques. Le second concerne la souveraineté numérique avec l’hégémonie des GAFAM et cette résignation collective à accepter leur puissance exclusive.